Matchs Football

Après avoir effectué l’intégralité de sa carrière de joueuse en tant que défenseuse centrale à l’ASJ Soyaux, Corinne Diacre se lance dans une carrière d'entraîneur dès l’année de sa retraite sportive en 2007. Durant cinq saisons, elle officie sur le banc de son club de toujours, en parallèle d’un poste d’adjointe aux côtés de Bruno Bini en équipe de France féminine. La native de Croix dans le nord de la France est, à tout juste 39 ans, la première femme à être diplômée en France du brevet d'entraîneur de football professionnel (qui permet d’entrainer des équipes de Ligue 1 et Ligue 2). Sa carrière et sa notoriété s'envolent alors rapidement en 2014 lorsque la nouvelle est officialisée par l’état major du Clermont Foot, club qui évolue alors en deuxième division française : Corinne Diacre est la nouvelle entraîneuse de l’équipe masculine professionnelle. Son profil d'entraîneuse aux idées fraîches et novatrices séduit le président clermontois Claude Michy qui la sélectionne parmi les 45 candidatures qu’il a reçues pour le poste. 

Néanmoins, la tâche ne s’annonce pas facile pour la jeune femme puisque le Clermont Foot, qui dispose de l’un des plus faible budget du championnat, est à son arrivée plus habitué à stagner dans les profondeurs du classement qu'aux joies des premières places. 

Mais la coach au tempérament volcanique impose dès le début sa méthode faite de rigueur et de discipline. Avec elle, on ne triche pas ! Les protèges tibias sont rendus obligatoires à l’entraînement pour les joueurs, preuve qu’elle attend d’eux un engagement sans faille et un état d’esprit irréprochable. Et ça marche puisque pour sa première saison, le club résidant au stade Gabriel-Montpied atteint sous les ordres de Corinne Diacre, la 12e place du classement soit l’une des meilleures performances du club depuis 2012. L’ex défenseuse centrale fait même mieux lors de la suivante en pointant à une belle 7e place en fin d’exercice. Une prolongation de son contrat vient alors récompenser son travail en fin d’année. Cerise sur le gâteau, elle est élue meilleure entraîneuse de Ligue 2 en 2015 par l’hebdomadaire référence France Football. 

Après trois ans passés sur un banc de Ligue 2, l’ambitieuse Corinne Diacre aspire à un nouveau projet au crépuscule de la saison 2017. Une fois son départ du Clermont Foot officialisé, elle est nommée sélectionneuse de l’équipe de France féminine et a pour objectif d’emmener son équipe sur le toit du monde lors des prochaines Coupe du Monde avec en ligne de mire celle disputée en 2019 en France. Malheureusement, elle ne parvient pas à passer l’obstacle des favorites américaines en quart de finale de l’édition jouée à domicile. Cependant, le bilan comptable de Diacre à la tête des Bleues est positif. Quatrième nation mondiale à son arrivée en 2017, l’équipe de France pointe désormais à la troisième place mondiale et voit son écart avec la Suède, deuxième au classement, fondre comme neige au soleil. 

Après un sans faute durant la campagne des éliminatoires à l’Euro 2022, Diacre qualifie son équipe pour la compétition estivale disputée dans le pays du football en Angleterre. Son ambition et celle de son équipe sera alors d’apporter un premier titre majeur synonyme de consécration pour une sélection en constante progression depuis son arrivée. 

Issu d’une famille de sportifs, le natif de Bondy en région parisienne rejoint le centre de l’INF Clairefontaine en 1998 pour peaufiner des qualités footballistiques déjà impressionnantes. À la sortie de sa pré-formation, c’est avec l’AS Monaco que le jeune surdoué décide de s’engager malgré l’intérêt prononcé de nombreux clubs français comme les Girondins de Bordeaux ou le Stade Malherbe de Caen. À l’instar de ses compères grands joueurs de football, Kylian Mbappé se démarque en atteignant de nombreux records de la discipline dès le plus jeune âge. 

Il fait en effet ses débuts professionnels au stade Louis II de Monaco en Ligue 1 en décembre 2015 à l’âge de 16 ans et 11 mois. Par cette participation, il devient le plus jeune joueur à porter la tunique monégasque lors d’un match professionnel battant le record d’un certain Thierry Henry. Quelques mois plus tard, âgé de 17 ans, il score pour la première fois en professionnelle lors d’un match contre Troyes ce qui fait de lui le plus jeune buteur de l’histoire de l’ASM devant une fois encore la légende Thierry Henry. Il ne cesse ensuite d'impressionner les observateurs en empilant les records de précocité comme celui du plus jeune joueur à marquer 5 buts en Ligue des Champions ou encore en étant le plus jeune à scorer en demie finale de la plus prestigieuse des compétitions de club. 

À la fin du mois d’août 2017, le prodige décide de signer au Paris Saint Germain qui réalise là un énorme coup sur le marché des transferts en engageant le Bondynois tant la cour réalisée par la concurrence des géants européens auprès de Mbappé était hardie. En décembre de la même année, Kylian Mbappé est le français le mieux classé au Ballon d’Or en s’emparant de la septième place. À nouveau, il est le plus jeune joueur de l’histoire à figurer dans le top 10 de ce classement. Déjà champion de France avec l’AS Monaco, il réitère la performance avec le club de la capitale dès l’année de son arrivée en 2018 puis en 2019 et 2020. 

En équipe de France, il connaît sa première sélection au stade Josy Barthel en décembre 2017 lors d’une rencontre contre le Luxembourg. Très vite indispensable à l’équipe frappée du coq sur son maillot, il participe activement à la victoire finale de sa sélection en Russie à l’occasion de la Coupe du Monde 2018. Auteur du quatrième but français lors de la finale disputée contre la Croatie, il est cette fois le deuxième plus jeune joueur à marquer en finale d’un mondial derrière le Roi Pelé. Au terme de la compétition, le néo-champion du monde est désigné meilleur espoir par la FIFA. Véritable buteur en série, le génie français entend bien pulvériser tous les records qui lui feront face. À titre d’exemple, Thierry Henry, meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France avec 51 réalisations en avait inscrit 8 en 54 sélections. En autant de sélections, Kylian Mbappé en est déjà à 26. 

Le Bondynois est aussi prolifique que polyvalent sur les postes du front de l’attaque. Il est capable d’évoluer en tant qu'avant-centre mais également comme ailier grâce à la facilité déconcertante avec laquelle il parvient à prendre ses adversaires de vitesse. En 2019 lors d’un match face à son ancien club de Monaco, il est même flashé à plus de 38 km/h lors d’une accélération fulgurante sur son côté gauche du terrain. Doté d’une qualité technique nettement au-dessus de la moyenne et toujours très lucide au moment de conclure devant le but, c’est également un attaquant moderne qui n’hésite pas à effectuer les efforts défensifs pour venir en aide à ses coéquipiers. De plus en plus altruiste sur le terrain, Kylian Mbappé apprécie être à la dernière passe pour ses coéquipiers faisant de lui un redoutable passeur. Très ambitieux, le français cherche constamment à élargir sa palette de footballeur pour devenir l’un des meilleurs de l’histoire de son sport.

© Place Sociale
About | Contact | Privacy Policy
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram